Widget Cart and Widget My Account do not available

Actualités

FELICIEN DAVID ET L’ORIENTALISME FRANCAIS . HERVE CASINI

FELICIEN DAVID ET L’ORIENTALISME FRANCAIS . HERVE CASINI
par Robert Djian

L’association Les Amis de Bruno Etienne a le plaisir de vous convier à son nouveau cycle de conférences 2015-2016, dans la droite ligne de l’intérêt que Bruno Etienne avait pour les divers aspects de l’Orient. Pour autant, il considérait que l’Orient commençait au Pendjab, C’est dire qu’il pensait l’Orient pris au sens courant pratiqué par les »occidentaux », comme faisant partie de notre espace occidental, sinon de notre patrimoine. 

Hervé CASINI, ancien élève de l’IEP, prononcera le mercredi 9 décembre 2015, à 18h15 , à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence, 20 rue Gaston de Saporta la conférence suivante: Félicien DAVID et l’Orientalisme français.

 

                                                                                  FELICIEN DAVID ET L’ORIENTALISME FRANÇAIS

 

Bruno Etienne nous avait prévenu : «  Le voyage en Orient est un voyage imaginaire dans un Orient imaginaire ».

Objet de curiosité plus que de connaissance, objet d’engouement « exotique » (l’égyptomanie précède, et de loin, l’égyptologie !), l’Orient est un topos, un lieu de nulle part.

Et en musique qu’en est-il au juste ? L’Orient des compositeurs (souvent négligé dans les travaux sur l’orientalisme…), qui a fait délirer la bourgeoisie française (en particulier) dans les salles de spectacle et les salons parisiens, est-il aussi un « lieu de nulle part » ou porte-t-il bien en lui les impressions visionnaires (et ensoleillées !) d’une terre propice à l’inspiration et au développement de l’Imaginaire ?

C’est à Félicien David (1810-1876), jouissant d’un regain d’intérêt depuis quelques années, et plus encore ces dernières semaines avec le dernier roman de Mathias Enard, Boussole (Goncourt 2015), qu’il reviendra d’introduire l’orientalisme dans la musique française.

Sans doute plus encore que chez d’autres compositeurs (on pense à Gounod, Massenet, Saint-Saëns ou Ravel…), la révélation du monde arabe, et de sa musique, trouvera chez Félicien David des accents initiatiques et lui permettra de développer un style propre.

A travers des extraits de l’ « ode-symphonie » Le Désert ou de ses Mélodies, la conférence se propose de retracer l’aventure en Orient d’un compositeur qui, innovation des plus audacieuses, fit entrer la voix du muezzin dans la musique occidentale.

 

Hervé CASINI : ancien élève de l’IEP d’Aix-en-Provence, directeur territorial au Conseil Départemental 13, musicologue et conférencier auprès de l’Opéra de Nice, Hervé Casini collabore régulièrement à de nombreuses revues et journaux (Revue Marseille, La Tribune…). Il a récemment participé à la rédaction de l’ouvrage-hommage consacré au professeur Jean-François Mattéi : « De Platon à Matrix, l’âme du monde » (Editions Manucius, 2015).